Quoi de neuf chez SMTK ?
Elle, fée du marquage textile depuis (presque) les débuts d’SMTK


Elle met sa touche dans chacune de vos broderies textiles. Elle sait coudre, broder, floquer, etc. Le marquage textile n’a plus vraiment de secret pour elle.

Elle fait partie de l’équipe depuis 2012 (et oui, ça date !) et ce mois-ci, elle a accepté de nous parler de son métier !

Rencontre avec elle, Aurélie, la fée du marquage textile chez SMTK !

« Tu fais partie de l’équipe depuis 2012 mais racontes nous, d’où viens-tu ? »

« Je viens de Normandie. J’ai fait un BEP prêt à porter pour travailler en conception textile mais j’ai vite compris que dans la couture il n’y avait pas beaucoup de débouchés. C’était mal parti !

J’ai ensuite enchaîné plusieurs emplois en restauration classique et rapide, etc. mais ce n’était vraiment pas mon truc.

Jusqu’à ce qu’une entreprise de marquage textile normande me contacte pour travailler dans un atelier de broderie. J’ai travaillé là-bas pendant 2 ans puis j’ai déménagé en Savoie pour des raisons personnelles.

A cette époque, SMTK cherchait une brodeuse et j’ai été embauchée. A l’époque on n’était que 5 dans l’équipe ! »

« Explique-nous un peu, être brodeuse chez SMTK qu’est-ce que ça représente ? »

« C’est être débrouillarde, un peu touche à tout et oser parce que certaines matières ne sont pas simples à travailler. Il faut trouver des solutions pour satisfaire au maximum la demande des clients.

Ça peut être stressant parce qu’on travaille souvent des pièces haut de gamme ! Il faut être très méticuleux. Quelle que soit la matière à travailler, la broderie est une technique de marquage textile très qualitative qui demande beaucoup d’exigence.

Outre la broderie je fais aussi de la conception de dossards et de la couture d’ourlets et de velcros sur les bâches publicitaires. »

« Et qu’est ce qui te plaît dans tout ça ? »

« C’est un métier dans lequel j’apprends tous les jours, je ne m’ennuie jamais car je dois sans cesse m’adapter aux demandes des clients.

Etant donné que je suis seule en broderie, je gère mon atelier. J’essaie d’apporter un conseil technique pour améliorer les fichiers qui me sont envoyés et pour que le rendu soit top ! Je travaille donc en lien avec les clients et les chargés d’affaires.

Ce que j’apprécie aussi c’est la confiance que m’accorde la hiérarchie. Je suis vraiment autonome. »

« Parlons technique, quels conseils donnerais-tu à nos clients ? »

« Ce n’est pas évident ! La broderie est une technique très peu connue et pointilleuse ! Je dirais qu’il faut savoir rester réaliste. Il y a des tissus sur lesquels le rendu n’est pas optimal.

La broderie rend particulièrement bien pour le marquage de softshells et doudounes fines, ainsi que sur tous les tissus un peu rigides qui n’ont pas trop d’élasthanne !

Enfin, pensez à simplifier au maximum les visuels car quand il y a trop de détails le rendu n’est pas très joli ! »

Laissez un commentaire

Votre commentaire