Quoi de neuf chez SMTK ?
Conseils de graphistes : les bases de la communication visuelle


Panneau publicitaire grand format, signalétique sur votre événement ou dans votre point de vente ou encore publicité sur lieux de vente, ou adhésifs sur vitrines, tous ont pour objectif de promouvoir votre entreprise, votre événement ou votre produit.

Votre visuel est la forme qui vous permettra de toucher votre cible et de faire passer le fond de votre message. C’est pourquoi, lors de la création de vos fichiers, chaque détail compte !

SMTK est aller demander aux graphistes de son équipe quelques les notions indispensables à votre communication visuelle pour optimiser vos chances de marquer votre cible.

L’organisation des informations

Organiser les informations en fonction du sens de lecture et de leur importance. Accordez plus de place aux informations les plus importantes.

L’espace situé entre les textes ou informations importantes et le bord du support est appelée la zone de tranquillité.

Un texte positionné trop près du bord risque d’être coupé lors de la découpe.

Pour éviter les mauvaises surprises à la réception de vos supports de communication, un espace libre de 3 à 5mm sur tout le tour de votre visuel.

Le choix des polices

N’utilisez pas plus de 3 polices différentes par visuels. Vous pouvez aussi jouer avec leurs graisses (normal, gras, italique, maigre) tant que vous n’en abusez pas dans une seule phrase.

Si vous optez pour une police fantaisiste, n’utilisez en qu’une et plutôt sur les titres et annotations.

Faites attention à la taille des caractères de vos textes. Sur une bâche micro perforée, par exemple, une police trop petite rendra votre texte illisible.

Que ce soit pour votre signalétique, ou pour un support publicitaire, n’hésitez pas à grossir vos titres pour qu’ils soient lisibles de loin et attirent l’œil des passants !

Dans ce cas préférez la version maigre de la police utilisée, il n’en sera que plus lisible !

Pour le lettrage adhésif, évitez les typographies dites « fantaisistes » trop complexes et les polices trop fines.

La découpe des lettrages risque d’être compliquée voire impossible et on ne vous parle pas de la pose !

Le choix des couleurs

A elles seules, les couleurs sont porteuses de sens. N’utilisez pas n’importe quelle couleur sous prétexte que c’est votre couleur préférée !

En effet, la signification des couleurs varie en fonction de votre cible. De plus, les couleurs ont un impact sur la hiérarchie visuelle : ce sont elles qui vont guider l’œil et lui dire ou regarder.

Choisissez la couleur de vos textes en fonction de votre fond !

Lorsque le fond votre visuel est une image ou une photographie aux tons clairs, il convient d’éviter les teintes claires qui risquent de faire obstacle à la lisibilité de votre support de communication.

Laissez un commentaire

Votre commentaire